Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
Laurent Vimont : « Laissons le temps à la profession de diagnostiqueur de s'affirmer »

Laurent Vimont, le président de Century 21 France, évoque pour diagnostiqueur-immobilier.fr le rôle des diagnostics immobiliers et la relation des franchisés de son réseau avec les diagnostiqueurs.

 

Laurent Vimont, comment, depuis que vous avez pris la présidence du réseau Century 21 en 2009, avez-vous vécu le développement des diagnostics techniques immobiliers ?


Quand les pouvoirs publics ont notamment commencé à développer le sujet de la sensibilisation à la performance énergétique du bâtiment puis à mettre en œuvre le DPE,  nous avons été les premiers à considérer qu’il y avait effectivement besoin de davantage de transparence sur ce point à l’occasion des transactions. Nous avons donc naturellement décidé d’informer puis de former le réseau à ce nouveau dispositif. Et, toujours dans ce même état d’esprit, nous avons été les premiers également à n’accepter sur notre site Internet que des annonces mentionnant le DPE à partir du 1er janvier 2011. Nous n’avons donc pas tergiversé, même si nous avions conscience que certaines données dans ces diagnostics demeuraient perfectibles. Tant qu’il reste des écarts dans les résultats en fonction des logiciels utilisés et des diagnostiqueurs, on peut en effet considérer que le dispositif peut être amélioré.


Les agents immobiliers estiment généralement que les diagnostics constituent une entrave à la fluidité des transactions.


Je n’ai pas ce sentiment-là. Le plus handicapant pour la fluidité des transactions résulte surtout de la difficulté de collecter l’ensemble des pièces nécessaires lors de la mutation des biens soumis au régime de la copropriété. Mais j’observe que, petit à petit, chacun prend les bons réflexes, en particulier les agents immobiliers qui anticipent désormais de mieux en mieux ces formalités.

 

« Mis à part le DPE, les diagnostics semblent remplir leur rôle »


Selon vous, est-il nécessaire  d’améliorer encore l’information de l’acquéreur et du locataire ? La loi ALUR prévoit notamment l’extension des diagnostics amiante, gaz et électricité pour la location. Comment vous y préparez-vous ?


En ce qui concerne la loi ALUR, nous attendons son application avec sérénité. Nous nous efforçons systématiquement de nous conformer à la loi. Dura lex, sed lex...
Mais je considère qu’il n’est pas nécessaire d’être trop exhaustif dans l’information. Le risque est que trop d’information tue l’information, et il ne faudrait pas que les gens se noient dans la masse de données qui leur est communiquée. C’est le cas par exemple lorsque vous signez un contrat de location d’un véhicule automobile qui comprend des dizaines de pièces annexes que vous ne lisez jamais. Le dispositif actuel me paraît suffisant. D’autant que, mis à part le DPE, je n’ai pas beaucoup de remontées du réseau sur des difficultés rencontrées avec les autres diagnostics, qui semblent donc remplir leur rôle.


Comment se passe la relation au quotidien entre vos franchisés et les diagnostiqueurs ?


Plutôt bien, dès lors que le diagnostiqueur a pris le temps de prendre contact avec l’agence et d’expliquer son métier. Cette relation est l’occasion de mieux connaître nos activités respectives, voire de former nos collaborateurs sur ces sujets qu’ils connaissent un peu moins bien. Il s’instaure alors un échange d’informations qui peut être précieux. Par ailleurs, je considère que même si le métier de diagnostiqueur est encore très récent et a attiré dans ses premières années beaucoup de gens pas toujours très bien formés, il faut lui laisser un peu de temps pour se poser, s’affirmer et continuer à se professionnaliser.


Comment voyez-vous cette année sur le plan du volume des transactions ?


Pareille qu’en 2014, à condition que les taux d’intérêt restent bas. Donc plutôt encore une année mitigée en termes d’activité…


Propos recueillis par Alain Périé

Crédit photo : SIPA

 

Le 1er Réseau d'agences immobilières dans le monde

 

Né aux Etats-Unis en 1972, le réseau Century 21 est la première organisation immobilière dans le monde, regroupant 7 100 agences et cabinets indépendants, 100 000 collaborateurs. Ce réseau est présent dans 73 pays, sur tous les continents, de l'Amérique à l'Asie, en passant par l'Europe, le Moyen Orient, l'Afrique, l'Océanie et les Caraïbes.

 

Implanté en France en 1987, Century 21 fédère près de 850 agences et cabinets, et regroupe 5 500 personnes qui interviennent sur les métiers de la transaction (immobilier résidentiel neuf et ancien, entreprise et commerce), de la gestion locative et du syndic de copropriété sur l'ensemble du territoire français.

Mise en ligne le vendredi 6 mars 2015

Emploi
Sous-traitance
Annonces
Dernière offre d'emploi
Dernière demande d'emploi
Diagactu sur twitter
Diagactu
Qui sommes nous ?
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Forum diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Carnet d'adresses
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Appels d'offres
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2017 Diagactu - Mentions légales