Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
Mention assez bien pour les logiciels de diagnostics immobiliers

Avec une moyenne de 6,8 sur 10, les évaluations des diagnostiqueurs sur leurs logiciels sont assez bonnes, même si plusieurs produits cumulent davantage de faiblesses que d'autres.

Que valent les logiciels du marché ? Comment se comporte votre logiciel par rapport aux autres ? Quel est l’outil le plus adapté pour vous ?


C'est un comparatif exceptionnel et inédit que DiagActu publie en ce début d’année 2018 (en exclusivité pour nos abonnés Veille Décideurs) afin d'apporter aux diagnostiqueurs une information objective et transparente sur l’ensemble des logiciels de diagnostics immobiliers et contribuer ainsi à l’amélioration constante de ces outils devenus indispensables.

 

Ce marché des logiciels est  d'ailleurs nettement dominé par Liciel Environnement qui représente à lui seul plus de la moitié des parts de marché (52%).  Atlibitum  (15%), OBBC Développement (10%), ITGA (Imm'PACT) et Fondis Electronic (Distotablet), tous les deux à 8%, suivent loin derrière. Impartial Software et Office Expert (3%), DTIMMO (1%) et LVDR (0,5%) se partagent les miettes.

 

Des logiciels jugés plutôt simple d'utilisation


Les évaluations globales pour chaque logiciel (de 6 à 7,5/10) montrent que l'offre disponible sur le marché est globalement satisfaisante et plutôt homogène. Une assez bonne appréciation générale cependant un peu tempérée par l'analyse des milliers d'avis des diagnostiqueurs recueillis par DiagActu sur l'outil qu'ils utilisent au quotidien. En effet, faute de mieux, beaucoup de professionnels semblent avoir dû s'adapter aux faiblesses de leur outil au fil du temps, tant il leur est complexe et risqué de changer d'outil en pleine activité.

  

Les diagnostiqueurs réclament avant tout des outils faciles à utiliser. Cette exigence constitue même leur 1er critère de choix d’un logiciel, devant la qualité des rapports générés, la fiabilité des mises à jour et l’efficacité de l’assistance technique. Or presque tous les logiciels sont jugés plutôt performants sur ce point. Un seul souffre, selon ses utilisateurs, de certaines lourdeurs en plus de quelques lenteurs à l’usage. Mais ce produit est heureusement bien noté dans les autres domaines.

 

Les diagnostiqueurs se félicitent également de la bonne fiabilité de leur outil (même si deux produits de notre comparatif sont concernés par des bugs réguliers). Mais c'est tout de même ce que l'on peut raisonnablement attendre de produits développés depuis plus de 10 ans sur ce marché.

 

Ils apprécient également de pouvoir personnaliser leurs rapports, plus ou moins facilement selon les produits, et la relative fiabilité des mises à jour proposées par leur fournisseur. 

 

Un comparatif évolutif

 

Les neuf principaux logiciels du marché ont été évalués par les diagnostiqueurs eux-mêmes. Les évaluations et commentaires que DiagActu publie ont été recueillis lors d’une consultation par questionnaire électronique diffusé du 13 au 19 décembre 2017. 423 diagnostiqueurs y ont répondu.


En outre, six des neuf éditeurs ont accepté de jouer le jeu de la transparence en nous retournant un court questionnaire afin de nous aider à publier des informations fiables sur leur produit, notamment sur leurs tarifs.

 

Les éditeurs sont invités à nous communiquer des compléments d’informations et d’éventuels correctifs ou réponses apportées aux avis des diagnostiqueurs. De même, ce comparatif est updaté en permanence selon les diverses offres et promotions du moment.

 

Enfin pour une parfaite transparence, l’ensemble des avis (anonymisés) et évaluations des répondants pour leur produit est transmis à l’éditeur à toute demande.


La hot line au cœur des critiques


La disponibilité et l’efficacité de l’assistance technique cristallisent les critiques des diagnostiqueurs. Il est vrai que c’est le principal recours, et bien souvent le seul, en cas de problème rencontré par des professionnels attachés à la qualité de leurs prestations et à leur productivité. Or il faut bien reconnaître que certains éditeurs n’ont pas pris la mesure de ces enjeux pour leurs clients.


Deux fournisseurs font toutefois mieux que les autres dans ce domaine (ce sont d’ailleurs également ceux qui proposent les mises à jours les plus fiables à leurs clients), tandis qu’il s’agit d’une vrai point faible pour trois de leurs concurrents.


Même si certains produits s’en sortent un peu mieux que les autres sur ces points, les critiques des diagnostiqueurs les plus récurrentes concernent également les modules d’édition de croquis et de plan, bien souvent jugés trop peu performants. Pour la plupart des éditeurs, il s'agit-là d'une fonctionnalité à améliorer en priorité.  


Certains produits semblent avoir du mal à suivre les (nombreuses) évolutions de la réglemention des différents domaines de compétences des diagnostiqueurs, d'autres sont jugés peu ergonomiques ou inadaptés à certaines missions, un autre collectionne les fautes d’orthographe dans ses mises à jour, d'autres encore ne sont pas assez à l'coute de leurs clients... Aucun donc ne peut s'enorgueillir d'avoir passé sans encombre le banc d'essai des diagnostiqueurs.

 

Des tarifs pas toujours transparents


Au niveau des tarifs, deux outils se distinguent par un bon rapport qualité-prix, même si l’un d’entre eux fait payer l’accès à l’assistance technique et ses mises à jour (d’où un coût à l’usage finalement moins intéressant). Le prix d’un des logiciels examinés est jugé trop élevé par les diagnostiqueurs.


Au-delà, une comparaison sur le plan tarifaire est difficile à établir. Certains logiciels ne sont commercialisés que sur abonnement, le nombre de modules inclus dans le tarif de base diffère quasiment pour tous, certains facturent les mises à jour et autres options, les formations peuvent être plus ou moins onéreuses, la hot line n’est pas toujours gratuite…

 

Abonnés à la « Veille Décideurs », Diagactu vous proposera en exclusivité, tout au long de l’année 2018, des comparatifs des services et produits destinés à vos métiers. Pour vous aider à comparer, à choisir, à changer si nécessaire et, aussi, à faire entendre votre avis en tant que client professionnel pour contribuer à faire progresser vos outils.

 

Accéder au comparatif des logiciels de diagnostics immobiliers.

Mise en ligne le lundi 8 janvier 2018
Diagactu
Qui sommes nous ?
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Forum diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Carnet d'adresses
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Appels d'offres
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2018 Diagactu - Mentions légales