Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
La profession s’organise pour sauver la réforme de la certification

Organisations professionnelles et certificateurs constituent des groupes de travail afin de proposer au ministère des améliorations du futur dispositif de certification. Une grande première pour la profession.


La profession semble vouloir s'organiser, enfin, pour peser davantage sur la réforme de son régime de certification de personnes. Un peu tard sans doute, car l’arrêté compétence doit paraître dans les jours qui viennent pour une entrée en vigueur au 1er juillet 2018 pour les organismes de formation et au 1er janvier 2019 pour les organismes de certification. L'heure n'est donc plus à discuter les principales modalités du texte sur lesquelles le ministère sera resté inflexible, envers et contre tous. Il s'agit désormais de faciliter leur application en en gommant, dans la mesure du possible, certains effets secondaires.


C’est dans ce contexte que N’Bia Zerouali, la nouvelle directrice du développement de la CDI FNAIM, a annoncé jeudi aux 11èmes Rendez-vous du Diagnostic Immobilier, lors de la table-ronde consacrée au projet de réforme de la certification, la constitution par les quatre organisations professionnelles, CDI FNAIM, FIDI, CFDI et LDI, d’un groupe de travail commun afin de proposer au ministère des améliorations du futur dispositif.


Dans le même temps, les certificateurs, désormais rassemblés par le biais de deux associations, COPREC et AOCP, se sont mis au travail, avec Afnor Certification, afin de définir eux aussi leurs recommandations.


Les organismes de formation invités eux-aussi à se rassembler


Les deux groupes ont même prévu de se réunir plusieurs fois au cours des semaines à venir, en vue de confronter leurs propositions destinées à être présentées à la DHUP (Direction de l'Habitat, de l'Urbanisme et des Paysages).


Les organismes de formation, autres acteurs de la certification très impactés par le futur régime, sont invités eux-aussi à se rassembler pour faire entendre leur voix, car la DHUP, consciente des lacunes du texte, semble accueillir avec intérêt la mise en place de ces groupes de travail. Elle a d’ores et déjà prévu de recevoir les quatre organisations professionnelles courant juin afin « d’éclaircir certains points du dispositif ».


Cette dynamique naissante constitue une grande première pour une profession ayant jusqu’alors toujours brillé par sa désorganisation, au point de systématiquement subir les réformes successives qui ont façonné la filière depuis près de 20 ans.

 

Lire : Point par point, ce que prévoit le futur dispositif de certification.

Mise en ligne le mardi 3 avril 2018

Emploi
Sous-traitance
Annonces
DiagActu sur twitter
DiagActu
Qui sommes nous ?
Espace recruteur
Kit média annonceur
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Annuaire professionnel
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Appels d'offres
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2018 DiagActu - Mentions légales