Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
UFC Que Choisir : « Les DPE, toujours une loterie »

UFC Que Choisir : « Les DPE, toujours une loterie »

 

La profession le redoutait : l’UFC Que Choisir n’a pas tardé à revenir à la charge après une première enquête effectuée en février 2011 dont les constats accablants ont convaincu le précédent gouvernement d’agir rapidement pour améliorer la situation.

 

L’association de consommateurs renouvelle ce mois-ci l’expérience en sélectionnant 5 maisons et en faisant réaliser 5 diagnostics par maison par des « réseaux nationaux et des indépendants ». Avec les mêmes conclusions, selon elle : « cette nouvelle enquête, effectuée en juin, soit six mois après le top départ de la réforme du DPE, prouve que rien n’a changé. L’étiquette énergie qui figure sur toutes les annonces immobilières, sur les contrats de vente et de location, relève de la loterie. Il n’y a aucune amélioration. »

 

Seulement, l’association de consommateurs a peut-être cette fois cédé à la précipitation. Que vaut en effet une enquête de contrôle de l’efficacité du plan de fiabilisation du DPE alors que celui-ci est en cours de mise en œuvre ? L’UFC Que Choisir va jusqu’à assener des contre-vérités qui démontrent la méconnaissance de ce dossier par les journalistes en charge de l’enquête : « il est vrai que le gouvernement a cédé aux professionnels en leur laissant le choix entre DPE nouvelle et ancienne formule jusqu’à la fin de l’année ».

 

Reste que les résultats de l’enquête sont loin d’être valorisants pour la profession.

 

Pour les besoins de son enquête, l’association de consommateurs a sélectionné 5 maisons et fait réaliser 5 diagnostics par maison par des « réseaux nationaux et des indépendants ». « D’un diagnosti­queur à l’autre, c’est le grand écart », résume-t-elle.

 

L’association dénonce notamment des classes énergétiques « élastiques » : un pavillon des années 70 en Loire-Atlantique qui n’a jamais fait l’objet de gros travaux d’économies d’énergie s’est en particulier trouvé classé de B à E , « soit un écart aberrant de quatre classes énergétiques ».

 

En ce qui concerne les recommandations, « on nage en plein folklore » écrit l’UFC en pointant des temps de retour sur investissement et un montant de crédit d’impôt « éminemment variables ».

 

Quant aux tarifs, ils sont également épinglés dans l’enquête : « de 85 à 158 € dans l’Aude, de 96 à 216 € dans le Nord, de 75 à 165 € en Loire-Atlantique, alors que tous sont installés dans un rayon de moins de 10 km des maisons visitées ».

 

Enfin, quelques faits constatés sont parfois consternants. Certains ­préconisent notamment la mise en place d’un ­programmateur et de robinets thermostatiques… qui existent déjà, tandis qu’un autre réseau aurait pour sa part « oublié » de prendre en compte la production d’eau chaude–sanitaire.

 

 

L'intégralité de l'enquête est à lire dans le numéro d'octobre du magazine de l'UFC Que Choisir et sur son site Internet.

 

 

Commentaires

Mise en ligne le lundi 24 septembre 2012

Toutes les actualités

Toutes les actualités Veille Réglementaire

Toutes les actualités Veille Décideurs

Tous les webinaires

Toutes les actualités formation

Toutes les interviews

 

Emploi
Sous-traitance
Annonces
Dernière offre d'emploi
Dernière demande d'emploi
Dernière offre de sous-traitance
Dernière demande de sous-traitance
Demande de sous-traitance
Diagnostiqueur ayant été certifié dans les 6 domaines (dont mention amiante) avec expérience de 14 ans, propose ses services en tant que consultant ou assistant commercial et administratif indépendant pour vous accompagner dans le développement de votre entreprise. PROFIL Expérience significative sur Paris IDF, Rhône Alpes et PACA pour le compte d’acteurs nationaux ou régionaux en totale autonomie sur des missions de repérages amiante et plomb sur des bâtiments d’habitations collectifs, chaufferies ; mise à jour et création de DTA sur des parcs complets de bâtiments d’habitations collectifs et industriels, vente en bloc de bâtiments d’habitations collectifs Ancien membre de plusieurs groupement (Franchise, et réseaux nationaux) Bonnes compétences techniques de terrains et bonne connaissance générale des métiers du diagnostic immobilier Coordinateur, Pédagogue, Autonome, Organisé, Dynamique A l’aise avec l’outil informatique (Analysimmo, Liciel partiellement, Office, Google), PRESTATIONS Coordination avec votre Responsable Administratif(ve) : gestion des commandes, prise de RDV, organisation du planning des techniciens, suivi des interventions et des diagnostics réalisés Assistant administratif : création, saisie des dossiers clients et suivi des dossiers, renseigner les prospects et clients, vérifier les conditions de réalisation d'une commande, gestion des devis clients, suivi de la facturation client et factures impayées Accompagnement technique : assurer les réponses techniques et expliquer les conclusions des rapports auprès des clients par mail et téléphone, répondre au téléphone et mail aux différentes demandes techniques de vos prescripteurs, vérification de la conformité des rapports établis par les techniciens, assurer la formation et l’animation d’une équipe d’opérateurs de diagnostics immobiliers tous niveaux, assurer l’intégration technique de vos nouveaux diagnostiqueurs.
DiagActu sur twitter
DiagActu
Qui sommes nous ?
Espace recruteur
Kit média annonceur
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Annuaire professionnel
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Webinaires
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2021 DiagActu - Gestion des cookies - Mentions légales