Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
Nouveau DPE : plus long, donc plus cher ?

Le nouveau DPE qui entrera en vigueur le 1er avril se veut plus précis et nécessitera davantage d’investigations de la part du diagnostiqueur, au point que la FIDI estime que le temps passé sur le terrain sera doublé pour le DPE conventionnel. La fédération suggère donc aux diagnostiqueurs de mener une réflexion sur leurs tarifs.

 

Le nouveau DPE qui entrera en vigueur le 1er avril se veut plus précis et nécessitera davantage d’investigations de la part du diagnostiqueur, au point que la Fédération Interprofessionnelle du Diagnostic Immobilier (FIDI) estime que le temps passé sur le terrain sera doublé en ce qui concerne notamment le DPE conventionnel.

 

En effet, la FIDI a testé les versions BETA de 4 logiciels et a constaté une augmentation du temps passé sur le terrain, compte tenu d’une saisie logiciel plus longue, de l’ordre de 80 à 100% (soit le double)  pour le DPE conventionnel et de 15 à 20% pour le DPE sur relevés de consommations, temps auquel il convient de rajouter celui nécessaire à l’obtention des factures, que cela soit pour la méthode conventionnelle ou sur relevés de consommations.

 

Différencier les deux méthodes

 

Au vu de ces résultats, la FIDI conseille aux diagnostiqueurs de mener une réflexion sur la présentation de ces deux prestations, de différencier le DPE conventionnel (3CL) et le DPE sur relevés de consommations afin d’expliquer les différences entre les deux méthodes et d’en justifier l’augmentation et l’écart de prix entre les deux prestations.

 

D’autant que selon la fédération de diagnostiqueurs, il convient de prendre en compte le coût du logiciel et des formations ainsi que le celui de l’augmentation des mises en responsabilité en cas de litige, les assurances craignant une recrudescence des procédures concernant les DPE dans l’avenir.

 

Aussi légitime soit-elle, cette réflexion appelée de ses vœux par la FIDI pour revaloriser les tarifs des DPE et les différencier en fonction de la méthode employée, survivra-t-elle cependant à la dure réalité du terrain ? Qu’envisagent les diagnostiqueurs ? C’est le sondage du mois.

Commenter

Mise en ligne le lundi 14 janvier 2013

Toutes les actualités

Toutes les actualités Veille Réglementaire

Toutes les actualités Veille Décideurs

Tous les webinaires

Toutes les actualités formation

Toutes les interviews

 

Emploi
Sous-traitance
Annonces
DiagActu sur twitter
DiagActu
Qui sommes nous ?
Espace recruteur
Kit média annonceur
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Annuaire professionnel
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Webinaires
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2019 DiagActu - Gestion des cookies - Mentions légales