Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
Comment devenir diagnostiqueur immobilier en 2019

A l’obligation de certification, applicable depuis le 1er novembre 2007, s’ajoute une exigence de prérequis de formation initiale dans le domaine de la technique du bâtiment pour les personnes souhaitant réaliser des diagnostics immobiliers réglementaires. Le point.

 

Comme pour tout métier, il convient de se former pour devenir diagnostiqueur immobilier. Ces formations ne sont certes pas obligatoires, mais elles sont indispensables pour apprendre un métier de plus en plus technique et normé.

 

En outre, à partir du 1er avril 2019, un candidat aux certifications (tous les domaines sont concernés) devra justifier d’un niveau bac+2 minimum dans le domaine de la technique du bâtiment ou d’une expérience de trois ans dans un métier du bâtiment.

 

UNE FORMATION INDISPENSABLE

 

L’offre de formations pour apprendre à réaliser les diagnostics immobiliers est désormais assez complète. Il existe plusieurs voies :

- la formation universitaire,
- le réseau du GRETA,
- la formation professionnelle,
- la formation par l’alternance,
- la formation par l’entreprise.

 

A noter qu’il existe désormais plusieurs diplômes de diagnostiqueur immobilier permettant de valider sa formation et/ou son expérience par une certification professionnelle de Niveau II, III et IV. Ces qualifications sont enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

 

De multiples organismes privés ou publics proposent des formations aux diagnostics immobiliers de durées plus ou moins longues. L'Annuaire des Formations du Diagnostic Immobilier vous aide à les sélectionner.

 

Mais quelques semaines de formation ne permettent pas d’acquérir les connaissances techniques et pratiques suffisantes. Il est nécessaire dans la plupart des cas de les compléter par d’autres formations et par la recherche constante d’informations sur tous les supports à disposition, notamment la Veille législative, réglementaire et normative de DiagActu   (première veille de la profession avec 1600 cabinets abonnés et validée par TOUS les organismes de certification de diagnostiqueurs). Il est en effet de la responsabilité de tout professionnel de ne pas se satisfaire d’une formation qui s’avère insuffisante et de toujours continuer à améliorer ses compétences.

 

UN PREREQUIS DE FORMATION INITIALE EXIGE

 

En outre, depuis le 1er février 2012, un niveau de formation initiale est exigé pour réaliser des diagnostics de performance énergétique (DPE) : il s’agit d’un bac+2 minimum dans le domaine de la technique du bâtiment ou/et d’une expérience professionnelle de trois ans dans ce même domaine.

 

Dispositif comparable pour l'amiante depuis le 1er janvier 2017.

 

Et à partir du 1er avril 2019, ce niveau de prérequis sera étendu aux autres domaines de certification des diagnostiqueurs : plomb, électricité, gaz et termites. 

 

Ce niveau de pré-requis est donc désormais exigible pour prétendre à devenir diagnostiqueur immobilier.

 

DES CERTIFICATIONS OBLIGATOIRES

 

Depuis le 1er novembre 2007, chaque diagnostiqueur immobilier doit être titulaire d’une certification pour exercer la plupart des missions du dossier de diagnostic technique (DDT) obligatoire à l’occasion de la vente et de la location des biens immobiliers.

 

DIAGNOSTICS DU DDT

CERTIFICATION

Amiante

Certification obligatoire sans mention ou avec mention (tous types de bâtiments et missions)

Plomb

Certification obligatoire sans mention (Crep) ou avec mention (Crep+Dripp)

Termites

Certification obligatoire

DPE

Certification obligatoire sans mention (« DPE individuel ») ou avec mention (« tous types de bâtiments »)

Gaz

Certification obligatoire

Electricité

Certification obligatoire

Assainissement

Pas de certification

ERNMT

Pas de certification

 

Les certifications, délivrées pour une durée de 5 ans, 7 ans à compter du 1er avril 2019, par des organismes accrédités par le Cofrac, permettent de :

- vérifier et valider les compétences théoriques et pratiques du diagnostiqueur immobilier,
- vérifier que la personne certifiée se tient à jour des évolutions techniques, législatives et réglementaires dans le domaine concerné,
– vérifier que la personne certifiée exerce réellement l’activité pour laquelle elle a obtenu la certification.

 

Elles comprennent un examen théorique réalisé à l’aide d’un QCM (questionnaire à choix multiples) ainsi qu’un examen pratique (mise en situation).

 

Les diagnostiqueurs certifiés doivent également subir une ou deux opérations de surveillance au cours de chaque cycle, sous la forme d’un contrôle de leurs rapports ou d’un contrôle sur site réel.

Mise en ligne le jeudi 3 janvier 2019

Toutes les actualités

Toutes les actualités Veille Réglementaire

Toutes les actualités Veille Décideurs

Tous les webinaires

Toutes les actualités formation

Toutes les interviews

 

Emploi
Sous-traitance
Annonces
DiagActu sur twitter
DiagActu
Qui sommes nous ?
Espace recruteur
Kit média annonceur
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Annuaire professionnel
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Webinaires
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2019 DiagActu - Gestion des cookies - Mentions légales