Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
La CDI FNAIM demande le rétablissement d’un « cadre réglementaire stable et vertueux »

Dans un courrier adressé lundi à la DGT, Thierry Marchand, Président de la CDI FNAIM, réclame la publication urgente d’un nouvel arrêté amiante RAT « non discutable dans sa forme ».

 

Dans un courrier adressé jeudi 12 septembre à la Direction Générale du Travail (DGT), Thierry Marchand, président de la Chambre des Diagnostiqueurs Immobiliers de la FNAIM, réclame la publication « dans les prochains jours » d’un nouvel arrêté, suite à la suspension partielle par le Conseil d’Etat de l’arrêté du 16 juillet 2019 relatif au repérage de l'amiante avant certaines opérations réalisées dans les immeubles bâtis (RAAT) .


Thierry Marchand souligne l’urgence de rétablir un « cadre réglementaire stable et vertueux » afin de remettre la profession « en ordre de marche ». En effet, écrit-il, « le repérage amiante avant travaux sera nécessaire dans le chantier immense à venir de la rénovation énergétique de nos bâtiments appuyé par les ambitions légitimes de la puissance publique. Cette rénovation est vitale pour le parc immobilier français et impossible sans un dispositif de repérage amiante fiable et incontestable ».


Or ces enjeux « demandent des professionnels hautement qualifiés, compétents, ayant un niveau de formation lié à ces missions singulières qui leurs sont confiées », indique le président de la CDI FNAIM.

 

L’arrêté du 16 juillet 2019 en partie suspendu répondait bien selon Thierry Marchand à ce nécessaire cadre réglementaire stable « favorable au développement économique de toutes les professions liées au diagnostics immobilier ». « La responsabilité de l’opérateur de repérage y est définie sans ambiguïté et ses obligations également, précise-t-il. Il encadre enfin plus précisément le périmètre de sa mission. Ces nouvelles précisions permettent de stopper des situations à risques et une concurrence déloyale que tout professionnel du diagnostic compétent déplore aujourd’hui ».

 

« Les décisions récentes du Conseil d’Etat peuvent déstabiliser notre profession »


En outre, le dispositif de compétence des opérateurs en diagnostic l’arrêté de compétence, sur lequel s’appuie l’arrêté RAT, répond lui-aussi parfaitement selon le président de la CDI FNAIM à ces enjeux. « Nous soutenons depuis longtemps la particularité d’une mention qui détermine un niveau de formation et de compétence renforcé et nécessaire pour ce type de mission ». Thierry Marchand estime cependant que « des adaptations restent indispensables pour accompagner la montée en compétence de nos opérateurs, veiller au niveau de leur prérequis exigibles, nettoyer des textes inutiles et imprécis et stabiliser en sécurisant définitivement les modalités d’exercice de notre métier ».

S’ils « ne remettent pas en question la certification de compétence du diagnostiqueur », les décisions récentes du Conseil d’Etat « peuvent déstabiliser notre profession ». C’est pourquoi, écrit Thierry Marchand, « le temps presse » pour qu’un nouvel arrêté amiante avant travaux « non discutable dans sa forme » puisse être publié rapidement. « Mes confrères entrepreneurs et opérateurs veulent accompagner sereinement les donneurs d’ordre dans tous les projets de travaux de rénovation en cours ». Or, « ils sont, pour leur grande majorité, déjà opérationnels et, certains, depuis plusieurs années ».

Mise en ligne le mardi 17 septembre 2019

Toutes les actualités

Toutes les actualités Veille Réglementaire

Toutes les actualités Veille Décideurs

Tous les webinaires

Toutes les actualités formation

Toutes les interviews

 

Emploi
Sous-traitance
Annonces
Dernière offre d'emploi
Technicien diagnostiqueur
Le Groupe DEKRA Industrial, pour son activité de Diagnostic Immobilier, recherche un(e) diagnostiqueur (se) pouvant intervenir sur la région Limousin. Rattaché(e) au manager de proximité, vous réaliserez pour le compte de nos clients (grands comptes, industriels, institutionnels, etc …) des diagnostics techniques immobiliers. Véritable ambassadeur(rice) de notre savoir-faire auprès des clients, vous mettez chaque jour votre expertise technique au service de la sécurité des personnes, des biens et de l'environnement. Dans le cadre de vos missions : • Vous réalisez des diagnostics avant travaux et/ou démolition, afin de garantir la sécurité du personnel • Vous réalisez des diagnostics techniques immobilier afin sécuriser la transaction des biens • Vous effectuez les prélèvements nécessaires et transmettez les échantillons aux laboratoires d'analyses • Vous réceptionnez les résultats, rédigez les rapports correspondants et préconisez les actions correctives à effectuer Profil : De formation technique Bac à Bac +2 dans le domaine du bâtiment, vous êtes capables d’identifier les matériaux contenant de l’amiante. Titulaire des certifications nécessaires à jour, vous justifiez d’une première expérience dans le diagnostic immobilier. Les certifications « Amiante mention » et « DPE Mention » seraient un plus. Doté(e) de fortes compétences techniques, vous êtes une personne de terrain. Vos qualités relationnelles et commerciales vous permettront de réussir dans ce métier de conseil. Salaire fixe sur 13 mois – Variable sur Objectif – Défraiement – Forfait repas ou ticket restaurant - Mutuelle groupe - Fourniture d’un véhicule de service ou de fonction selon condition – tablette- téléphone
Dernière demande d'emploi
Technicien diagnostiqueur
Objet : CANDIDATURE + EXONERATION DE CHARGES / AFPR Madame, Monsieur, Etant dans le bâtiment depuis plus de 25 ans. J’ai acquis le titre de Maître Artisan ainsi que les qualifications QUALIBAT technicité confirmée et RGE. Gages de rigueur et de professionnalisme. Je fût également Maître d’apprentissage car j’aime autant transmettre que recevoir ( un de mes apprenti a fini « meilleur apprenti PACA « ). Tout au long de mon parcours, je me suis formé, notamment, aux règles d’hygiène et de sécurité, étant chargé de prévention. Attiré par le métier de diagnostiqueur depuis longtemps, j’ai eu l’opportunité de faire une reconversion et de me former chez FORMADIAG et d’être certifié par B2C. C’est pourquoi je me permets de vous proposer ma candidature mais également une solution intéressante pour tout employeur. En effet, l’ AFPR ( action de formation préalable au recrutement ) vous permet de vous exonérer pendant deux mois des cotisations sociales sous- réserve, à la clé, de la signature d’un CDI ou CDD. Ainsi, cette option vous permet de me faire intégrer vos équipes et votre méthodologie à moindre coût. Etant éligible à ce type de contrat, il me semble que nous y trouvions chacun notre intérêt afin de démarrer ensemble une collaboration fructueuse. Avec ces temps de crise et de ralentissement économique, je suis plus que motivé pour vous apporter mes services afin de redynamiser notre activité et combler le retard accumulé pendant ce confinement. Je suis à votre disposition immédiatement et me tiens prêt à relever ce défi à vos cotés. Dans l’attente de vous lire, Veuillez agréer l’expression de mes sentiments distingués.
DiagActu sur twitter
DiagActu
Qui sommes nous ?
Espace recruteur
Kit média annonceur
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Annuaire professionnel
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Webinaires
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2020 DiagActu - Gestion des cookies - Mentions légales