Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
Les diagnostiqueurs s'apprêtent à devoir stopper la majeure partie de leur activité

La plupart des entreprises de diagnostics immobiliers annoncent l'annulation de leurs prochains rendez-vous et tentent de réorganiser leur activité sur un marché de l'immobilier qui va s'éteindre progressivement pendant plusieurs semaines.


Si rien n’interdit, pour le moment, de continuer à exercer son activité professionnelle, toute interaction physique avec d’autres personnes doit être évitée pour endiguer la propagation du virus. Il s’agit d’une responsabilité collective pour lutter contre un fléau qui menace la santé de millions de personnes en France.


Sur le plan économique, un net ralentissement des transactions immobilières est inéluctable, voire même un arrêt quasi-total dans les jours à venir, même si le Conseil Supérieur du Notariat a annoncé ce dimanche la poursuite de l’activité des notaires.  « Il appartient à chacun d’organiser le travail au sein des études afin de protéger le plus efficacement possible nos collaborateurs et nos clients : télétravail, visioconférence, acte à distance », précise son président, Jean-François Humbert.

 

Les principaux réseaux d'agents immobiliers ont également annoncé la fermeture au public des agences et tous invitent leurs collaborateurs à recourir massivement au télétravail.


C’est en effet la règle désormais : les salariés qui le peuvent doivent recourir au télétravail. Cependant, ce mode de travail est peu compatible avec le métier de diagnostiqueur. Dès lors faut-il continuer son activité, et si oui, comment s’organiser ?

 

Les entreprises annulent leurs rendez-vous

 

La plupart des cabinets de diagnostics immobiliers ont d’ores-et-déjà annoncé leur fermeture au public.

 

Sur les forums de DiagActu, les diagnostiqueurs expriment leur inquiétude. @omd a choisi de faire une communication ce lundi à ses clients pour les informer que son entreprise « ferait face à ses responsabilités ». Il leur annoncera notamment : « nous avons décidé de requalifier tous les rendez-vous pris pour cette semaine afin de réduire nos interventions au strict nécessaire; sous 48 heures nous procéderons à l'évacuation des locaux et des personnels, seule une permanence par mail sera assuré en phase avec les exigences de télétravail. L'heure est à la mobilisation civile face à une menace virale de grande ampleur, sournoise et invisible », rappelle-t-il à ses confrères et ses clients.


Quant à @rafael qui dirige une entreprise à Paris : « j’ai des techniciens et notre agenda est rempli toute la semaine. Nous allons faire le point ce lundi matin et peut-être avoir recours au chômage technique pour tout le monde », écrit-il.


« Je crois que de mon côté je vais faire du cas par cas : logement inoccupé oui, sinon je reporte ou annule le RDV », écrit aussi par exemple @namaste.

 

Des conséquences économiques inquiétantes


La société DIAG EN SEINE basée près de Rouen informe de son côté qu’ « elle ne sortira pas de son bureau durant les 15 jours à venir mais reste à disposition de tous ses clients et contacts pour toute problématique amiante, plomb et autres polluants qui pourrait être traitée à distance. Soyons des préventeurs attentifs ! », conclut Antoine Pietrini, son directeur.


Le réseau Diagamter a organisé dimanche matin une web-conférence avec l’ensemble de ses franchisés pour évoquer la question. Avec une directive : « assurer la santé de ses collaborateurs et celle du pays », dit Guillaume Exbrayat, le président du réseau. Le franchiseur, qui continuera d’assurer plusieurs services dont un support technique par télétravail, a mis en place un dispositif d’information interne sur les conséquences financières pour les entreprises et des rendez-vous quasi-quotidiens par web conférence avec ses franchisés. Guillaume Exbrayat le prévient, tous les diagnostiqueurs vont souffrir économiquement car l’essentiel de l'activité va s’arrêter dès cette semaine. Il annonce d’ores-et-déjà des mesures d’accompagnement financiers, au cas par cas, pour ses franchisés. « Nous allons sans doute devoir dépenser plusieurs centaines de milliers d’euros pour soutenir notre réseau ».


Chez Agenda Diagnostics, ce sont aussi les conseils de prudence qui prédominent auprès des franchisés. Stéphane Prouzeau constate qu'il sont depuis ce weekend nettement plus inquiets pour leur activité. Le président du réseau travaille à la mise en place de divers services d’accompagnement en particulier pour faciliter la mise en place rapide de prestations en télétravail.


La situation sanitaire et économique devait encore semble-t-il s'aggravée d’ici mercredi. Jusqu’à un possible confinement total du pays que l'on dit imminent. 

 

Le ministère du Travail donne 30 jours aux entreprises pour déclarer leur activité partielle, avec effet rétroactif.
Mise en ligne le lundi 16 mars 2020

Toutes les actualités

Toutes les actualités Veille Réglementaire

Toutes les actualités Veille Décideurs

Tous les webinaires

Toutes les actualités formation

Toutes les interviews

 

Emploi
Sous-traitance
Annonces
Dernière offre d'emploi
Dernière demande d'emploi
Technicien diagnostiqueur
Objet : CANDIDATURE + EXONERATION DE CHARGES / AFPR Madame, Monsieur, Etant dans le bâtiment depuis plus de 25 ans. J’ai acquis le titre de Maître Artisan ainsi que les qualifications QUALIBAT technicité confirmée et RGE. Gages de rigueur et de professionnalisme. Je fût également Maître d’apprentissage car j’aime autant transmettre que recevoir ( un de mes apprenti a fini « meilleur apprenti PACA « ). Tout au long de mon parcours, je me suis formé, notamment, aux règles d’hygiène et de sécurité, étant chargé de prévention. Attiré par le métier de diagnostiqueur depuis longtemps, j’ai eu l’opportunité de faire une reconversion et de me former chez FORMADIAG et d’être certifié par B2C. C’est pourquoi je me permets de vous proposer ma candidature mais également une solution intéressante pour tout employeur. En effet, l’ AFPR ( action de formation préalable au recrutement ) vous permet de vous exonérer pendant deux mois des cotisations sociales sous- réserve, à la clé, de la signature d’un CDI ou CDD. Ainsi, cette option vous permet de me faire intégrer vos équipes et votre méthodologie à moindre coût. Etant éligible à ce type de contrat, il me semble que nous y trouvions chacun notre intérêt afin de démarrer ensemble une collaboration fructueuse. Avec ces temps de crise et de ralentissement économique, je suis plus que motivé pour vous apporter mes services afin de redynamiser notre activité et combler le retard accumulé pendant ce confinement. Je suis à votre disposition immédiatement et me tiens prêt à relever ce défi à vos cotés. Dans l’attente de vous lire, Veuillez agréer l’expression de mes sentiments distingués.
DiagActu sur twitter
DiagActu
Qui sommes nous ?
Espace recruteur
Kit média annonceur
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Annuaire professionnel
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Webinaires
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2020 DiagActu - Gestion des cookies - Mentions légales