Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
 
TRIBUNE | DPE, que l’on nous écoute enfin !
Pour Yannick Ainouche, président du réseau Ex'im, la crise du DPE aujourd’hui subie par le diagnostiqueur doit aussi nous amener à réfléchir sur notre profession. Dans une tribune à Diagactu, il plaide pour un rapprochement des trois organisations professionnelles (FIDI, CDI FNAIM et LDI) afin qu'elles soient mieux entendues. 
 
« Laissons passer l’orage, tout finira bien par rentrer dans l’ordre » ! Notre profession y est malheureusement habituée, quinze ans que le DPE existe, quinze ans qu’il est régulièrement taillé en pièces. Cette fois, c’est différent : les enjeux de rénovation liés au nouveau diagnostic apparaissent tellement colossaux, et la publicité faite autour de ses errements bien plus importante que tout ce que l’on a vu par le passé. 
 
Oui, le ministère porte une lourde responsabilité, non assumée dans son communiqué laconique publié le vendredi 24 septembre. Assoir le dispositif de rénovation énergétique avec ses dizaines et dizaines de milliards d’euros sur un moteur de calcul acheté au rabais, ressemble à une belle boulette. C’est dit, on ne refera pas l’histoire. Et maintenant ? Dans les prochains jours, le gouvernement prendra des mesures pour corriger le tir, les medias passeront à autre chose, mais le mal aura été fait. La crainte de voir le DPE encore résumé à une vulgaire « loterie » et notre profession à nouveau décrédibilisée, ne doit pas être considérée à la légère. 
 
Collectivement, nous avons peut-être loupé quelque chose. Bien sûr, des voix se sont élevées, dès le printemps, pour plaider un report, au moins une période transitoire, mais à l’évidence, elles ont manqué de poids et parfois même de conviction. Comment pourrait-il en être autrement avec une représentativité aussi morcelée ? A parler tous ensemble et en même temps, le discours en devient forcément inaudible.
 
Face à l’urgence, nos représentants, Fidi, CDI Fnaim et Les Diagnostiqueurs Indépendants, doivent d’abord s’entendre et porter un discours commun riche en propositions pour sortir ce nouveau DPE de l’impasse. C’est possible, j’en veux pour exemple la refonte de la certification en 2012 : quatre fédérations avaient -brièvement, il est vrai- réussi à porter un discours commun auprès du ministère. Les intérêts particuliers doivent aujourd’hui s’effacer devant l’intérêt général. 
 
Une seule et grande fédération du diagnostic
 
Et si notre filière parvient à s’unir dans l’urgence, pourquoi en rester là ? Le sujet n’est pas tabou, nous pouvons y réfléchir. Nous n’avons pas su nous faire entendre sur ce nouveau DPE, ne reproduisons pas la même erreur dans les mois à venir. Je pense par exemple au futur audit énergétique pour lequel notre profession doit jouer des coudes, si elle ne veut pas être évincée de ce nouveau marché réglementaire. Sur ce sujet aussi, il y a urgence à parler d’une seule et même voix pour peser davantage face à d’autres professions qui ne veulent pas de nous. 
 
Comme beaucoup, je songe à une fédération unique dotée d’une représentativité la plus large possible dans ses composantes, afin que chacun y trouve sa place. Cette grande fédération du diagnostic, signe de maturité pour notre profession, permettrait de peser véritablement auprès des pouvoirs publics, et d’exister davantage auprès des filières partenaires. Une seule fédération ne signifie pas pour autant que toutes les sensibilités seront muselées ; au contraire, plusieurs courants peuvent exister en son sein. Mieux vaut sans doute débattre au sein d’une même famille, plutôt que d’exposer nos différences en public. Reconnaissons-le, nous y gagnerons en crédibilité. On me dira que notre filière est jeune, et son influence limitée avec (seulement) 5.000 à 6.000 entreprises et 11.000 opérateurs. Pourtant, c’est à peine moins que les notaires ou les ambulanciers, bien plus que les géomètres-experts (pour ne citer que ces quelques professions) qui savent, eux, se faire entendre quand il le faut. 
 
Nous sommes essentiels à la rénovation énergétique. Qui mieux que nous pour parler du DPE, pour expliquer quel formidable outil, il peut être (une fois rodé) pour assoir cette indispensable rénovation ? Qui mieux que nous connaît le logement des Français et peut les accompagner dans leur parcours de rénovation ? Pourtant depuis, quelques jours, ce sont peut-être les diagnostiqueurs que l’on a le moins entendus. Il est plus que temps de nous faire entendre !!! »
 
Yannick AINOUCHE 
PDG d’Ex’im 
 

Webinaire | Actualité du nouveau DPE | Vendredi 8 octobre à 11h

 
Suspension et reprise des DPE, réunion du 4 octobre, arrêté modificatif, indemnisation des diagnostiqueurs, audit énergétique… : Diagactu diffusera vendredi 8 octobre à 11h un webinaire sur toute l'actualité du nouveau DPE
 
Posez vos questions à Lionel JANOT, président de la FIDI, et à Thierry MARCHAND, président de la CDI FNAIM.
 
Mise en ligne le samedi 2 octobre 2021

Toutes les actualités

Toutes les actualités Veille Réglementaire

Toutes les actualités Veille Décideurs

Tous les webinaires

Toutes les actualités formation

Toutes les interviews

 

Emploi
Sous-traitance
Annonces
Dernière offre d'emploi
Dernière demande d'emploi
Dernière offre de sous-traitance
Dernière demande de sous-traitance
Demande de sous-traitance
Diagnostiqueur ayant été certifié dans les 6 domaines (dont mention amiante) avec expérience de 14 ans, propose ses services en tant que consultant ou assistant commercial et administratif indépendant pour vous accompagner dans le développement de votre entreprise. PROFIL Expérience significative sur Paris IDF, Rhône Alpes et PACA pour le compte d’acteurs nationaux ou régionaux en totale autonomie sur des missions de repérages amiante et plomb sur des bâtiments d’habitations collectifs, chaufferies ; mise à jour et création de DTA sur des parcs complets de bâtiments d’habitations collectifs et industriels, vente en bloc de bâtiments d’habitations collectifs Ancien membre de plusieurs groupement (Franchise, et réseaux nationaux) Bonnes compétences techniques de terrains et bonne connaissance générale des métiers du diagnostic immobilier Coordinateur, Pédagogue, Autonome, Organisé, Dynamique A l’aise avec l’outil informatique (Analysimmo, Liciel partiellement, Office, Google), PRESTATIONS Coordination avec votre Responsable Administratif(ve) : gestion des commandes, prise de RDV, organisation du planning des techniciens, suivi des interventions et des diagnostics réalisés Assistant administratif : création, saisie des dossiers clients et suivi des dossiers, renseigner les prospects et clients, vérifier les conditions de réalisation d'une commande, gestion des devis clients, suivi de la facturation client et factures impayées Accompagnement technique : assurer les réponses techniques et expliquer les conclusions des rapports auprès des clients par mail et téléphone, répondre au téléphone et mail aux différentes demandes techniques de vos prescripteurs, vérification de la conformité des rapports établis par les techniciens, assurer la formation et l’animation d’une équipe d’opérateurs de diagnostics immobiliers tous niveaux, assurer l’intégration technique de vos nouveaux diagnostiqueurs.
DiagActu sur twitter
DiagActu
Qui sommes nous ?
Espace recruteur
Kit média annonceur
Nos autres sites
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Annuaire professionnel
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Webinaires
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2021 DiagActu - Gestion des cookies - Mentions légales