COVID-19 : LES AIDES AUX ENTREPRISES SONT PROLONGÉES Technique

Publié le par Alain

En matière d’aides aux entreprises, le ministre de l’Économie a annoncé vendredi un rétablissement, voire un renforcement, des dispositifs mis en place au printemps dernier. 

 

Le chômage partiel sera a priori accessible pour les entreprises de diagnostic immobilier dans les conditions dans lesquelles il existe actuellement (alors qu’elles devaient être réduites au 1er novembre), et ce jusqu’au 31 décembre 2020 (soit avec une prise en charge par l’État et l’Unedic de 85% de l’indemnité versée au salarié). 

 

Toutes les entreprises qui « subissent une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50% » pourront recevoir une indemnisation allant jusqu’à 10 000 euros, a déclaré Bruno Le Maire lors d’un point presse vendredi.

 

D’autre part, les indépendants pourront prétendre, « comme au mois de mars », à une aide allant jusqu’à 1 500 euros par mois, a ajouté le ministre de l’Économie, indiquant que le fonds de solidarité sera au total doté d’environ 6 milliards d’euros.

 

Une solution de trésorerie pour toutes les entreprises

 

Les cotisations sociales seront automatiquement suspendues pour les indépendants, sans qu’aucune démarche ne soit à effectuer. Un étalement des paiements jusqu’à trois ans pourra être accordé, en cas de graves difficultés financières. 

 

Les prêts garantis par l’État (PGE) sont prolongés jusqu’au 30 juin 2021, tandis que les prêts directs de l’État sont également abondés à hauteur de 500 000 euros ; avec des aides allant jusqu’à 10 000 euros pour les entreprises employant moins de 10 salariés, et 50 000 euros pour les moins de 50. « Il n’y a aucune raison qu’une entreprise en France ne trouve pas une solution de trésorerie », assure Bruno le Maire. 

 

Enfin, un crédit d’impôt pour les bailleurs vise à les encourager à ne pas exiger le paiement de l’ensemble de leurs loyers par leurs locataires (un milliard d’euros provisionné).

 


Les entreprises doivent inciter leurs salariés à télécharger l’application « Tous anti-covid », pour mieux repérer les cas contact.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT