EMMANUELLE WARGON : « DIAGNOSTIQUEURS, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS » Technique

Publié le par Alain

En introduction des 1ères Assises du diagnostic immobilier organisées ce mercredi par la CDI Fnaim, la ministre du logement Emmanuelle Wargon a évoqué l’importance grandissante de la filière.

 

C’est seulement la deuxième fois qu’un ministre du logement en exercice s’adressait directement aux diagnostiqueurs depuis la naissance de leur profession à la fin des années 90. Le message enregistré par la Ministre du logement Emmanuelle Wargon  en introduction des 1ères assises du diagnostic immobilier qui se déroulent ce mercredi constitue donc un évènement. Voici l’intégralité de son discours.

 

« Cher Jean-Marc Torrollion, cher Thierry Marchand, je suis très heureuse de pouvoir être là avec vous, au moins virtuellement, pour faire l’introduction des 1ères Assises nationales du diagnostic immobilier qui illustrent bien l’importance progressivement prise par ce sujet à l’intérieur de la grande famille des métiers de l’immobilier.  Les diagnostiqueurs sont une filière à part entière, un partenaire important des Français pour les questions d’efficacité énergétique et d’environnement, et aussi pour les questions de santé.


Permettez-moi d’abord de souhaiter à tous vos adhérents une très bonne année 2021 que l’on espère plus calme et plus facile que 2020 et pour laquelle nous souhaitons que nous pourrons rapidement sortir de la crise sanitaire dans laquelle nous sommes encore plongés.


2021 sera une année importante en matière de diagnostic immobilier, notamment parce que nous verrons enfin arriver le diagnostic de performance énergétique opposable au 1er juillet 2021. C’est un moment important qui est attendu par les particuliers, les ménages et les professionnels, car ce diagnostic prend une part de plus en plus importante dans nos politiques publiques en matière de logement et d’immobilier. Ce diagnostic va fonder des catégories juridiques, il va fonder un jour l’interdiction à la location des passoires thermiques et va fonder les modalités du décret décence.


Il est donc essentiel que nous passions cette transition ensemble dans les meilleures conditions. Les notaires le disent dans leurs études récentes : la valeur verte des biens est de plus en plus prise en compte. Le diagnostic lui-même, aujourd’hui, fait une différence sur la valeur de transaction et sur la valeur d’usage des ménages.


Nous avons besoin de vous pour passer cette étape. Nous avons besoin de vous pour accompagner cette opposabilité. Nous avons besoin de vous pour que ce diagnostic se fasse dans de bonnes conditions. 2021 sera une année importante. Vous pouvez compter sur mon engagement ; je sais que je peux compter sur le vôtre. »

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT