JEAN-LOUIS BORLOO VEUT RÉÉCRIRE LES RÈGLES DE L'ART Technique

Publié le par Alain
JEAN-LOUIS BORLOO VEUT RÉÉCRIRE LES RÈGLES DE L'ART Technique

Lors de sa visite au salon Batimat, mardi 6 novembre, Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement Durables a lancé un nouveau défi aux professionnels du bâtiment : réécrire les DTU d’ici à l’été prochain.
Jean-louis a tenu a rappelé aux professionnels du BTP leur rôle dans le grand chantier lancé par le Grenelle de l’environnement. « Il s’agit de faire en 2010 ce que l’on avait prévu de faire en 2050 » a-t-il lancé en guise de préambule.
Comment ? En changeant les modes et les méthodes de travail. « Il faut réécrire toutes les règles de l’art. On ne les a pas touchées depuis trente ans » a déclaré Jean-Louis Borloo. « On me dit qu’il fait quatre ans mais il faut aller plus vite. Il faut réécrire toutes les règles de l’art sur le plan technique, dans l’année, avant l’été prochain » a-t-il ajouté.
Un nouveau défi ambitieux pour les professionnels qui, une fois encore, semblent bien décidés à jouer le jeu. « Il est important que les métiers se redéfinissent. Les DTU étaient organisés au niveau de la mise en oeuvre de certains produits individuels. Désormais, il va falloir que trois ou quatre métiers travaillent ensemble », a expliqué de son côté Christian Baffy, en indiquant que les professionnels réclamaient cette mesure.
L’objectif ultime est la division par 4 des émissions françaises de CO2 d’ici 2050. »42% de la consommation d’énergie finale de notre pays est dans le bâtiment. C’est deux fois plus que chez nos voisins » a rappelé le ministre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT