L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE

La profession

Devenir diagnostiqueur immobilier ne s'improvise pas, Diagactu vous informe sur les différentes étapes (formation, équipements, certification...).

ACCÈS RAPIDE

UN LOGICIEL

Certes, il est toujours possible d’exercer le métier de diagnostiqueur immobilier sans logiciel spécialisé. Toutefois, la multiplication des diagnostics allonge le temps consacré à la rédaction des rapports à la fin de la journée. Un diagnostiqueur travaillant seul et sans logiciel, peut y passer parfois plusieurs heures selon leur difficulté. Il faut donc, comme pour toute activité, se poser la question de la rentabilité des différentes tâches effectuées quotidiennement.

98% des diagnostiqueurs déclarent utiliser un logiciel pour éditer leurs rapports (étude DiagActu de décembre 2017).
Il existe sur le marché plusieurs logiciels dédiés aux ODI incluant les missions principales et quelques autres (contrôle des piscines, constat d’humidité, diagnostic radon…). Ils permettent d’éditer facilement des rapports personnalisés avec votre logo. De plus, s’ils sont bien conçus et actualisés, leur utilisation permet d’être assuré de présenter des rapports conformes à la réglementation en vigueur. Attention, chaque bien immobilier est, par nature, différent. L’automatisation ne vous dispense pas d’un contrôle et souvent des quelques modifications nécessaires.

UN ORDINATEUR

Avec la multiplication des missions et l’offre de logiciels complets, la tendance est à l’utilisation d’un ordinateur ou d’une tablette PC.
Une tablette est un ordinateur portable sans clavier, spécialement conçu pour une clientèle de professionnel nomade, permettant la saisie des données grâce à un écran tactile et un stylet.

Selon une étude réalisée en décembre 2017 par DiagActu, la tablette a la préférence de près de trois diagnostiqueurs sur quatre (74%) sur l’ordinateur.

Lors de leurs rendez-vous, 25% des techniciens notent sur des feuilles de terrains les informations utiles pour leurs rapports, puis à la fin de la journée, les rentrent sur leur PC. Avec un minimum d’expérience, c’est aussi une solution tout à fait efficace.
Selon ses habitudes de travail, son temps disponible, l’importance accordée aux ratios de rentabilité, ou de sa passion pour l’informatique, chacun à sa solution.

On voit depuis quelques mois des sociétés proposant à leurs clients, moyennant bien sûr un coût supplémentaire, d’imprimer leurs rapports sur place à l’aide d’une imprimante portative. Cela nous semble à la fois préjudiciable à la crédibilité des techniciens concernés et dangereux. En effet, notre métier ne peut se résumer à la simple saisie de données sur un ordinateur. Un logiciel ne doit pas remplacer aux yeux des clients notre expertise qui est notre valeur ajoutée. De plus, le risque d’erreur de diagnostic est bien plus important si le temps de réflexion disparait.

NOS OFFRES D'ABONNEMENT

Fournisseurs de services et de matériel