LA PROFESSION

La profession

Devenir diagnostiqueur immobilier ne s'improvise pas, Diagactu vous informe sur les différentes étapes (formation, équipements, certification...).

ACCÈS RAPIDE

ORGANISATION DE LA PROFESSION

L’ordonnance n° 2005-655 du 8 juin 2005 relative au logement et à la construction a posé les règles applicables à notre profession. Elles reposent notamment sur 4 piliers.

LA COMPÉTENCE

L’opérateur de diagnostic immobilier doit présenter des garanties de compétence et disposer d’une organisation et de moyens appropriés. Le diagnostiqueur immobilier, personne physique, doit être certifié par un organisme accrédité.

L’ASSURANCE

Le diagnostiqueur immobilier doit être assuré pour le garantir des conséquences de l’engagement de sa responsabilité. Le montant de la garantie ne peut être inférieur à 300 000 euros par sinistre et 500 000 euros par année d’assurance.

L’INDÉPENDANCE ET L’IMPARTIALITÉ

Le professionnel ne doit avoir aucun lien de nature à porter atteinte à son impartialité et à son indépendance ni avec le propriétaire ou son mandataire qui fait appel à lui, ni avec une entreprise pouvant réaliser des travaux sur les ouvrages, installations ou équipements pour lesquels il lui est demandé d’établir les diagnostics.

DES SANCTIONS PÉNALES

Des amendes de 1500 euros sont prévues pour sanctionner les diagnostiqueurs qui ne respecteraient pas ces conditions. Ces amendes concernent aussi ceux qui auront fait appel à leurs services.

Le décret du 5 septembre 2006 impose que le diagnostiqueur remette préalablement à son client, à chaque prestation, une attestation sur l’honneur mentionnant qu’il satisfait aux conditions d’aptitude, de garantie financière et d’indépendance pour l’exercice de son activité. Il doit également attester qu’il dispose des moyens en matériel et personnel nécessaires pour l’établissement des diagnostics.

NOS OFFRES D'ABONNEMENT