LE MINISTRE DU LOGEMENT RÉAFFIRME SA CONFIANCE DANS LE DPE Profession

Assemblée nationale - DPE
Publié le par Mathias LOVAGLIO

Dans le cadre d’une séance publique qui s’est tenue le 9 janvier à l’Assemblée nationale, le ministre de la ville et du logement a estimé que le DPE est désormais « un outil robuste, fiable et performant que nous pourrons utiliser dans le cadre de toutes nos politiques de rénovation du parc ».

À l’occasion d’une séance publique de l’Assemblée nationale consacrée à la massification de la rénovation thermique, Olivier Klein, ministre délégué en charge de la ville et du logement, a été interrogé par Hendrik Davi (LFI-NUPES) sur les propositions du gouvernement afin de rendre les DPE plus fiables et systématiques : « Compte tenu du nombre de problèmes, voire de fiascos que les associations de consommateurs ont pointés, n’est-il pas temps de relancer un véritable service public du bâtiment qui les prendrait en charge ? ».

S’il reconnait qu’il faut « continuer à travailler sur le DPE car il est un outil essentiel de compréhension de la qualité du logement et de son évolution », le ministre du Logement a néanmoins rappelé que : « dans le contexte actuel de crise, il est le meilleur thermomètre dont nous disposons pour connaître la situation d’un logement. Ce dispositif a fait l’objet d’une refonte en 2021 à l’occasion de laquelle il a été entièrement repensé. Aujourd’hui, le DPE est un outil robuste, fiable et performant que nous pourrons utiliser dans le cadre de toutes nos politiques de rénovation du parc ».

Des propos rassérénants pour les diagnostiqueurs dans ce contexte de DPE Bashing ambiant…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Un commentaire

Laisser un commentaire

EXIM

NOS OFFRES D'ABONNEMENT