UN NOUVEAU TANDEM MINISTÉRIEL POUR LES DIAGNOSTIQUEURS Profession

Publié le par Mathias LOVAGLIO

À la suite du remaniement du Gouvernement d’Élisabeth Borne survenu le 4 juillet, Christophe Béchu et Olivier Klein ont été nommés respectivement ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et ministre délégué chargé de la Ville et du Logement.

Christophe Béchu, un élu local porté sur les questions de transport et d’aménagement du territoire

Christophe Béchu vient d’être nommé ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires, en remplacement d’Amélie de Montchalin, démissionnaire à la suite de sa défaite aux élections législatives.

Né à Angers en 1974, ce diplômé de « Sciences Po Paris » a occupé de nombreuses fonctions locales sur ses terres d’origine. Président du Conseil général de Maine-et-Loire (2004-2014), puis maire d’Angers et président d’Angers Loire Métropole depuis 2014, il fut également sénateur UMP puis LR de 2011 à 2017. Ce proche d’Édouard Philippe est désormais secrétaire général d’Horizons, le parti fondé par l’ancien Premier ministre en octobre 2021.

Parallèlement, il prend la présidence de de l’Agence de financement des infrastructures de transport en France (AFITF) en 2018, un établissement public national ayant pour mission de coordonner le financement de grands projets d’infrastructures de transport, dans le respect des objectifs du développement durable et selon les orientations du Gouvernement.

D’abord nommé le 20 mai 2022 ministre délégué chargé des collectivités territoriales du Gouvernement Borne, Christophe Béchu se voit donc désormais confier les rênes d’un ministère stratégique. Considéré comme un fin connaisseur de l’aménagement du territoire, le nouveau ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires travaillera en étroite collaboration avec la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, et sera assisté de Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, et d’Olivier Klein, ministre délégué chargé de la Ville et du Logement.

Olivier Klein, un maire de banlieue, président de l’Anru, au Logement et à la Ville

Maire de Clichy-sous-Bois depuis octobre 2011, Olivier Klein est tour à tour membre du PCF, du PS avant de rejoindre la Fédération progressiste (FP) en 2022, un parti composé d’anciens membres du PS décidés à soutenir Emmanuel Macron.

Cet ancien professeur de sciences physiques, âgé de 55 ans, est nommé vice-président du Conseil national des villes en octobre 2015, une instance de concertation et de proposition présidée par le Premier ministre afin de conseiller le gouvernement sur l’élaboration de la politique nationale des villes et du développement social urbain. En 2018, il quitte le Conseil national des villes pour prendre la présidence de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), fonction qu’il occupe encore au moment de sa nomination comme ministre délégué chargé de la Ville et du Logement auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu. On le présente comme un spécialiste des problématiques de copropriétés dégradées, une expérience qu’il devra mettre à profit pour accélérer la rénovation énergétique des bâtiments et l’amélioration de l’habitat.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT