CRÉATION DE SIDIANE : LA FIDI APPELLE À LA CONSTITUTION D’UNE INTERSYNDICALE Technique

Publié le par Alain
La fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier (FIDI) souhaite la bienvenue à SIDIANE, nouveau syndicat créé par huit entreprises majeures de la filière, et propose l’unité à travers une intersyndicale permettant d’ « additionner la créativité, les compétences et l’énergie des 4 organisations représentatives, CDI-FNAIM, SIDIANE, FIDI et LDI.
 
La fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier (FIDI) souhaite la bienvenue à SIDIANE, le nouveau syndicat créé par huit entreprises majeures de la filière (Groupe AC Environnement, Aléa Contrôles, Diagamter, AED Expertises, EX’IM, ADX Groupe, BTP Consultants et Groupe Qualiconsult). « Des acteurs importants du secteur dont le modèle économique repose plutôt sur « l’industrialisation » des métiers du diagnostic et du repérage et par là même sur l’automatisation et l’uniformisation des prestations pour des marchés à gros volumes », commente la fédération. Selon elle, son « ADN est complémentaire »à ce nouveau syndicat, puisqu’elle « défend et promeut la diversité des modèles, diversité qui fait la richesse et la force de notre filière par ses qualités d’indépendance, d’agilité et de performance portées par des entrepreneurs, qu’ils soient solos, en entreprise de petite taille, intermédiaire ou grande, locale ou nationale, indépendante, en réseau ou en franchise ».
 
La FIDI rappelle les « résultats remarquables » qu’elle a obtenus en 2021, « forte de ses différences, de la diversité de ses adhérents et de sa capacité d’influence », notamment sur la possibilité pour les diagnostiqueurs indépendants de réaliser des contrôles CEE plus nombreux en mutualisant une accréditation COFRAC, sur l’accès des diagnostiqueurs à l’audit énergétique réglementaire en 3CL à partir du 1er septembre 2022, ou encore sur les corrections de méthode du DPE et l’indemnisation des rééditions. 
 
Vers une intersyndicale des organisations représentatives du diagnostic et des repérages ?  
 
« À propos de cette dernière action essentielle pour la filière, précise la FIDI, les 3 fédérations CDI FNAIM, FIDI et LDI ont groupé leurs forces et leurs compétences pour mener à bien la négociation la plus favorable possible pour les diagnostiqueurs : ensemble, elles ont pu obtenir plus. »
 
Un principe de rassemblement des forces syndicales que la FIDI propose désormais d’instituer. Elle appelle ainsi à la « constitution d’une « Intersyndicale » efficace, respectueuse des légitimités et positionnements de chaque organisation, qui permettrait à la filière du diagnostic et du repérage d’additionner la créativité, les compétences et l’énergie de tous : CDI-FNAIM, FIDI, LDI et SIDIANE. Cette intersyndicale se donnerait l’objectif de réfléchir et d’évaluer ensemble des dossiers à fort enjeu pour nos métiers, et peser ainsi davantage lorsque ce sera nécessaire ».
 
« Réunis périodiquement », les représentants de chacune des 4 organisations représentatives, « pourraient ainsi faire front sur des sujets essentiels, sans qu’aucune ne perde son identité et sa liberté d’application des mesures les mieux adaptées à ses profils d’adhérents spécifiques ».
 

 
Frédéric Mirabel-Chambaud, président de l’association Les Diagnostiqueurs indépendants (LDI) salue également l’arrivée de SIDIANE.
 
« C’est bien que la profession s’organise même si c’est avec d’autres entités. Il est certain que les problématiques portées par SIDIANE sont différentes des nôtres, mais elles restent complémentaires. La représentativité de la profession en sortira renforcée en rassemblant plus large et en ayant plus de poids vis-à-vis des pouvoirs publics. C’est très bien d’avoir une pluralité d’angles. Nous espérons donc qu’ils auront conscience de l’existence des autres organisations représentatives avec la possibilité de porter des actions communes et une voix unique comme nous l’avons fait pour l’indemnisation de la réédition des DPE avec la FIDI et la CDI-FNAIM. S’ils ont ce réflexe, cela voudra dire qu’ils sont ouverts. »
 
La CDI-FNAIM se prononcera sur l’arrivée de ce nouveau syndicat courant janvier, à l’issue de son conseil d’administration. 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT