LA FIDI VEUT ACCÉLÉRER LA REPRISE DES OPÉRATIONS DE DIAGNOSTIC ET REPÉRAGE Technique

Publié le par Alain
LA FIDI VEUT ACCÉLÉRER LA REPRISE DES OPÉRATIONS DE DIAGNOSTIC ET REPÉRAGE Technique

La FIDI annonce la mise en place d’une cellule de concertation avec des organisations représentatives de grands donneurs d’ordre (ARC, UNIS et SNDGCT) afin de contribuer à une reprise efficace et facilitée des opérations de diagnostic et repérage. Plusieurs documents ont été édités à l’occasion de ce travail collaboratif.  

 

La Fédération Professionnelle du Diagnostic Immobilier (FIDI) annonce la mise en place d’une cellule de concertation avec des organisations représentatives de grands donneurs d’ordre (ARC – Association des responsables de copropriétés -, UNIS – Union des Syndicats de l’Immobilier – et SNDGCT – Syndicat National des directeurs Généraux de Collectivités Territoriales -) « afin de mettre en place une ‘Reprise’ efficace et facilitée des opérations de diagnostic et repérage ».

 

Il s’agit d’une initiative de la fédération de diagnostiqueurs. « Nos interventions (diagnostics, repérages) constituent en effet souvent le premier maillon d’opérations indispensables de vente, de location/re-location ou de travaux, déjà ralenties pendant le confinement, et qui doivent être réalisées au plus vite, dans les meilleures conditions de sécurité pour tous », explique la FIDI.

 

Des principes généraux de collaborations ont ainsi été construits et actés entre la FIDI les représentants de donneurs d’ordre contributeurs : « Transparence », « Objectivités et agilité réciproque », « Sécurisation et réassurance de toutes les parties », « Co-responsabilité », « Fluidité des échanges et de la relation ».

 

« Nous sommes heureux que cette cellule de concertation FIDI/Donneurs d’ordre inaugure une nouvelle forme d’échanges et de co-construction de bonnes pratiques avec les représentations des clients de nos activités de diagnostic et repérage », indique Lionel Janot, président de la FIDI.

 

« Accélérer la reprise, particulièrement en milieu occupé… »


Plusieurs documents issus de ce travail collaboratif et destinés à mieux informer les usagers et donneurs d’ordre et à disposer de bases de travail pour préparer les échanges indispensables avec vos clients dans le contexte sanitaire actuel ont été édités à l’occasion de ce travail collaboratif. Notamment, « Principe de collaboration », un document dont l’objectif est « d’accélérer la reprise, particulièrement en milieu occupé où existent encore des réticences de la part des occupants ou des propriétaires/bailleurs ». Ce document « pose des principes de transparence et de solidarité, y compris sur les surcoûts, pour fluidifier les relations et l’organisation des missions en toute sécurité », indique la FIDI.
 

D’autre part, la FIDI met à disposition deux fiches pratiques personnalisables à destination des résidents des immeubles et copropriétaires, des fiches « conçues pour que chaque occupant puisse, en toute confidentialité, signaler ce qui lui semble incompatible avec la réalisation d’une intervention dans le contexte Covid » :

Document d’information des occupants/locataires dans le cadre d’un diagnostic immobilier ou repérage avant travaux ;
– Document d’information des copropriétaires, gestionnaires, gardiens, résidents dans le cadre d’un diagnostic immobilier ou repérage avant travaux » à communiquer à l’ensemble des maillons, jusqu’à l’occupant.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT