LA MISE EN « OPEN DATA » DES DPE DES BÂTIMENTS PUBLICS Technique

Publié le par Alain

A l’issue du Conseil de Défense écologique qui s’est tenu mercredi 12 février, le gouvernement a notamment annoncé 20 mesures destinées à réduire les consommations énergétiques des bâtiments appartenant à l’Etat. 

 

A l’issue du Conseil de Défense écologique qui s’est tenu mercredi 12 février, outre le développement prochain de l’état des risques !, les ministres Elisabeth Borne, Emmanuelle Wargon et Gérald Darmanin, ont annoncé un plan pour réduire les consommations énergétiques des bâtiments appartenant à l’Etat. 

 

« Les services publics, présents dans tous les territoires, animés par plus de 2,4 millions de femmes et d’hommes travaillant dans les services de l’État, ses établissements publics et ses opérateurs, ont vocation à jouer un rôle moteur dans la transition écologique », indique le gouvernement. 

 

En lançant le plan Services publics écoresponsables, le Conseil de défense écologique a pour ambition d’accélérer la transition écologique des services publics dans leur fonctionnement et leurs missions. 

 

Parmi les 20 mesures de ce plan, à signaler la mise en « open data » des DPE des bâtiments publics

 

D’autre part, les ministres ont annoncé la création, au cours de l’année 2020, d’un outil de suivi de consommation des fluides (eau et énergie) qui « permettra d’obtenir une cartographie énergétique fiable de l’immobilier de l’État et d’optimiser sa facture énergétique ». La carte des bâtiments propriété de l’État sera elle aussi publiée en open data, en précisant sa surface et le type d’énergie pour son chauffage.

 

A noter également l’interdiction, à compter de mars 2020 de l’achat de nouvelles chaudières au fioul ou la réalisation de travaux lourds de réparation sur ces chaudières. Elles seront supprimées d’ici 2029 (des délais additionnels seront prévus pour les ministères de l’Intérieur et des Armées).

 

Le parc immobilier de l’État compte près de 100 millions de m2 de surfaces de bâtis (bureaux, logements, monuments historiques, bâtiments techniques, etc.).

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT