LE PACTE DÉONTOLOGIQUE Technique

Publié le par Alain
LE PACTE DÉONTOLOGIQUE Technique

Tout a commencé en mars 2008 aux Journées du Diagnostic Immobilier à Poitiers. Au terme d’une conférence sur l’indépendance des diagnostiqueurs, Stéphane REYSSENT, lui-même diagnostiqueur immobilier en Gironde, intervient à sa demande pour dénoncer les pratiques de commissionnement dans notre profession et pour lancer un pacte dit déontologique dont le but est de lutter pour l’indépendance des diagnostiqueurs et contre le commissionnement sous toutes ses formes. Dans ce pacte est inséré le projet de texte de l’article R.271-6 présenté lors de cette conférence par la CFDI (Confédération Française du Diagnostic Immobilier).
La première étape étant de fédérer le plus grand nombre de professionnels, tous sont invités à signer le pacte au même titre que les associations et fédérations professionnelles.

Le pacte déontologique sera, dans un premier temps, hébergé sur le site de l’UNECTPI (Union Nationale des Experts Certifiés et Technicien en Parasitologie Immobilière), association dont fait partie Stéphane REYSSENT. Des divergences de vue sur les modalités et la finalité de l’action conduiront ce dernier à créer en juillet 2008 un site spécifique et complètement indépendant de toute mouvance syndicale, fédérative ou associative : www.pactedeontologique.fr. D’autant que de nombreux diagnostiqueurs étaient freinés dans leur décision de signer ce pacte non parce qu’ils n’y adhéraient pas, mais parce qu’à leurs yeux, il portait une étiquette à laquelle ils ne souhaitaient pas être relié, soit par désir d’indépendance totale soit parce qu’ils étaient déjà adhérents d’autres structures concurrentes.

Puis le mouvement prend de l’ampleur. Le nombre de signataire augmente régulièrement et Stéphane REYSSENT est très vite rejoint pas une quinzaine de professionnels dotés comme lui d’une volonté d’agir dans l’intérêt de leur profession.

Première action concrète, l’envoi massif de plusieurs centaines de cartes postales à l’adresse de Christine BOUTIN, la Ministre du logement, destiné à la sensibiliser sur le sujet d’indépendance de la profession de diagnostiqueur immobilier et à démontrer leur représentativité. A ce jour, Madame le Ministre n’a toujours pas donné suite à cet envoi massif, montrant ainsi son désintérêt de la question.
Forts du succès du Pacte Déontologique, ces animateurs s’organisent en association et mettent en place des relais dans toutes les régions de France. Une association de soutien au Pacte déontologique naît également.

Si l’objectif premier du Pacte Déontologique est d’interdire le commissionnement et tous liens d’intérêt entre le diagnostiqueur, son client et le donneur d’ordre éventuel, les signataires du Pacte font valoir très vite leur désir d’aller au-delà de cette mission ; De nombreux problèmes entachent aujourd’hui les rapports entre les diagnostiqueurs et le consommateurs : la disparités des tarifs, la qualité des interventions sur le terrain ainsi qu’en formation, l’inutilité de la certification ne permettant pas de s’assurer des compétences requises, etc….

Le succès des démarches futures du Pacte Déontologique sera initié par la seule volonté et la synergie de groupe des diagnostiqueurs qui marquent leur intérêt pour cette initiative puisqu’ils en sont désormais les acteurs et non plus les spectateurs comme ils le déplorent depuis de nombreuses années, se sentant incompris, délaissés et ignorés, tant par les pouvoirs publics que par leur représentants professionnels. Car contrairement aux initiatives ayant pu émerger par le passé, celles du Pacte déontologique présente une spécificité toute particulière dans le sens où ce ne sont pas quelques Hommes de bonne volonté qui vont œuvrer pour l’ensemble de la profession, mais tous les diagnostiqueurs qui pourraient œuvrer pour eux-mêmes et, par ricochet, pour l’ensemble de la profession. C’est à cette seule condition que le métier de diagnostiqueur immobilier acquerra enfin ses lettres de noblesse.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT