MARCHÉ IMMOBILIER : LES NOTAIRES PRÉVOIENT UN « REBOND TECHNIQUE » À COURT TERME Technique

Publié le par Alain

Dans leur dernière note de conjoncture (avril 2020), les notaires s’attendent à un effet de rattrapage des ventes dès la mi-mai mais estiment que le marché ne repartira véritablement qu’en « fin d’année 2020, voire au début de l’année 2021 ». 

 

Les notaires sont modérément optimistes sur la capacité des acteurs de la chaine de la transaction immobilière à reprendre une activité normale dans les mois à venir. Dans leur dernière note de conjoncture (avril 2020), les Notaires de France se livrent à un délicat exercice de prospective du marché immobilier.

 

Une activité immobilière actuellement « quasi à l’arrêt », observent-ils. « Une situation inédite dans l’histoire des transactions immobilières ». En ce qui concerne la reprise des ventes immobilières dans les mois à venir, les notaires distinguent trois temps.

 

Une dynamique ralentie en 2020


A court terme, ils s’attendent à un rebond technique dès la mi-mai. « L’annonce de la fin du confinement devrait provoquer une mécanique de rattrapage due à un effet de report. A ce stade, il conviendra de régulariser l’ensemble des actes concernés par ce décalage dont le cours a été interrompu avec le confinement », estiment-ils.


Ensuite, à moyen terme, selon eux, les conséquences de l’arrêt d’activité « se répercuteront naturellement dans les deux-trois mois qui suivront en raison de l’inertie et des délais naturels du marché immobilier ».


Et à plus long terme, le marché immobilier pourrait commencer à repartir « en fin d’année 2020, voire au début de l’année 2021 ». Les notaires considèrent cependant que la dynamique ne sera pas la même que celle de 2019.

 

Des perspectives de reprise « hypothétiques », tiennent-ils enfin à rappeler,  et « dépendant de l’issue du seul combat prioritaire actuellement : la lutte contre le virus. »

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT