SUSPENSION DES DPE : LES PREMIÈRES RÉACTIONS DE LA FILIÈRE Technique

Publié le par Alain

Les diagnostiqueurs et leurs représentants se montrent soulagés après la décision du gouvernement de suspendre temporairement l’édition des DPE les moins fiables. Mais ils regrettent que leurs alertes n’aient pas été entendues plus tôt… Les toutes premières réactions.

 

FIDI : « Le ministère se range à l’avis des experts de la FIDI »

 

La Fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier (FIDI) voit dans cette décision du ministère de la Transition énergétique une validation de sa position mainte fois exprimée sur les conséquences prévisibles de l’entrée en vigueur du nouveau DPE dès le 1er juillet.  « Cette demande de suspension du ministère acte aujourd’hui de la réalité de ce que lui expose la FIDI depuis plusieurs semaines et se range à l’avis des experts de la FIDI, indique la fédération. Viscéralement attachée à l’objectif de lutte contre le dérèglement climatique dont le DPE est un pivot central, la FIDI a choisi de n’adopter ni la posture de refus systématique et agressif, ni la posture complaisante du « ça va aller » politiquement correcteSon ADN de partenaire exigeant, vigilant et professionnellement responsable des Pouvoirs Publics est confortée par cette décision du ministère », précise Lionel Janot, président de la fédération. La FIDI indique d’autre part qu’elle sera reçue lundi prochain au ministère « pour discuter sur les corrections à apporter et négocier les conséquences de cette suspension« .

 

CDI FNAIM : « Nous nous félicitons de cette mesure de prudence du ministère »

 

« Je prends acte de cette mesure de prudence du ministère de la Transition énergétique, réagit Thierry Marchand, le président de la Chambre des diagnostiqueurs immobiliers de la FNAIM (CDI FNAIM). Je m’en félicite même et je ne doute pas que les solutions proposées depuis début septembre par la CDI FNAIM seront reprises et mises en œuvre afin de définir le contenu d’un arrêté modificatif qui devrait être publié dans les prochains jours. Les diagnostiqueurs ne pourront pas suspendre la livraison des DPE à leur clients sur plusieurs semaines. L’urgence est bien un retour à la normale dans les prochains jours. Depuis le 1er juillet, les échanges avec le ministère ont été incessants pour accompagner cette fiabilisation et les délais qui nous sont imposés sont très courts, ce qui est tout à fait compréhensible car la lutte contre le réchauffement climatique et les dispositifs de rénovation énergétique du parc de logement en France ne peuvent pas attendre. Or l’outil pivot, c’est le DPE. Il nous faut un DPE juste, le plus rapidement possible. Il était impossible de rendre le DPE performant du jour au lendemain et il est normal qu’il ait été lancé dès la 1er juillet. C’est maintenant, au cours de cette phase de lancement, qu’il faut procéder aux ajustements nécessaires. C’est une période d’adaptation qui devra sans doute se poursuivre dans les mois à venir. 

 

Nous sommes dans un esprit combatif, fait savoir le président de la CDI FNAIM. J’ai demandé au ministère du Logement la planification de points d’étape avec l’ensemble des représentants des professionnels concernés, notamment bien sûr les organisations  professionnelles de diagnostiqueurs. Ces réunions devront selon moi être pérennisées et s’organiser régulièrement jusqu’à 2024 afin de veiller aux ajustements nécessaires sur le DPE et l’ensemble des dispositifs de rénovation énergétique des logements. Le premier de ces points d’étape est programmé le 4 octobre. Il faut rappeler à tous que l’’enjeu c’est aussi l’avenir et la pérennité de notre filière. Il convient d’accompagner sereinement les réformes qui impactent aussi durablement son développement et nous avons énormément besoin de la crédibiliser aux yeux des pouvoirs publics. »

 

Denis Mora : « Une décision unilatérale brutale et sans concertation »

Lire la prise de position du président d’AC Environnement

 

Lire les premiers commentaires des diagnostiqueurs

 


Webinaire | Actualité du nouveau DPE | Vendredi 8 octobre à 11h

 

Suspension et reprise des DPE, réunion du 4 octobre, arrêté modificatif, indemnisation des diagnostiqueurs, audit énergétique… : Diagactu diffusera vendredi 8 octobre à 11h un webinaire sur toute l’actualité du nouveau DPE

 

Posez vos questions à Lionel JANOT, président de la FIDI, et à Thierry MARCHAND, président de la CDI FNAIM.

Inscriptions

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT