LE REPORT DE L’AUDIT ÉNERGÉTIQUE AU 1ER AVRIL 2023 CONFIRMÉ PAR LE MINISTRE DU LOGEMENT Veille juridique

audit énergétique
Publié le par Mathias LOVAGLIO

Comme nous l’avions annoncé la semaine dernière, le report de l’obligation de réaliser un audit énergétique avant la mise en vente des passoires énergétiques en monopropriété est désormais acté. Olivier Klein, ministre délégué chargé de la Ville et du Logement, vient d’en faire la confirmation au Parisien.

Olivier Klein, ministre délégué chargé de la Ville et du Logement, a confirmé au Parisien le report au 1er avril 2023 de l’audit énergétique obligatoire pour la mise en vente des passoires énergétiques. Il fait ainsi part de sa volonté d’installer cet audit « dans les meilleures conditions » et justifie cette décision par des raisons techniques « compte tenu du manque d’entreprises et de personnels qualifiés pour établir l’ensemble des audits énergétiques qui seront nécessaires ».

En revanche, le ministre reste ferme sur l’application du calendrier des interdictions de mise en location des logements les plus énergivores. « Il est hors de question qu’il soit remis en cause, car rénover les logements c’est bon pour la planète, pour la souveraineté énergétique et pour le pouvoir d’achat. La mise en location des logements classés G sera interdite dès 2025, celle des F dès 2028. Les pires passoires seront bien interdites à la location dès le 1er janvier prochain », explique-t-il.

Un décret modificatif devrait être publié dans les prochains jours.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

NOS OFFRES D'ABONNEMENT